Des prêtres catholiques en Pologne ont brûlé des livres qui, selon eux, faisaient la promotion de la sorcellerie, notamment l’un des romans Harry Potter de JK Rowling, lors d’une cérémonie qu’ils ont photographiée et publiée sur Facebook.

Dans la ville de Koszalin, dans le nord du pays, trois prêtres portaient les livres dans un grand panier, de l'intérieur d'une église à une zone de pierre à l'extérieur. Les livres ont été incendiés au moment des prières et un petit groupe de personnes a regardé. Un masque, divers bibelots et un parapluie Hello Kitty étaient également visibles sur les images du feu de joie improvisé.

La fondation évangélique catholique SMS From Heaven a posté les photos sur sa page Facebook, qui compte 22 000 adeptes, accompagnée de fougueux émojis et de citations de l'Ancien Testament dénonçant la sorcellerie et l'idolâtrie.

La cascade a provoqué les moqueries des utilisateurs de Facebook, dont beaucoup ont laissé des commentaires remettant en cause la santé mentale de ceux impliqués, ou faisant des comparaisons avec l'Allemagne nazie.

Ce n’est pas la première fois que la très populaire série Harry Potter a attiré la colère des fanatiques religieux, dont certains croient que les livres sont inspirés par les mauvais esprits et pourraient induire les enfants en erreur. Kids Against The Sorcerers, un film de bande dessinée de 2016 promu par un certain nombre d'agences du gouvernement russe, met en scène un complot occidental infâme, soutenu par l'OTAN et Harry Potter, pour subvertir et corrompre des écoliers russes.

L'église catholique est une force puissante pour le conservatisme dans la société polonaise et a été à l'avant-plan d'un débat dans la société polonaise sur les droits des LGBT et la réglementation de l'avortement, faisant partie d'une guerre culturelle plus large impliquant le gouvernement populiste de droite du pays et l'opposition plus libérale. . L'église est également aux prises avec les conséquences d'allégations de pédophilie contre des centaines de prêtres, ce qui a affecté sa position dans la société.

Source : https://www.theguardian.com/world/2019/apr/01/harry-potter-among-books-burned-by-priests-in-poland